Particuliers et Professionnels du Nautisme :
COMPAREZ et COMMANDEZ votre Antifouling

Retour au Blog

Comment collecter, stocker et économiser l’eau sur votre bateau ?

Comment collecter, stocker et économiser l'eau sur votre bateau ?

Partout où vous naviguez avec votre bateau, l’eau est indispensable, que ce soit pour boire, faire la vaisselle ou prendre une douche. Chaque bateau et chaque navigateur a des besoins et des capacités de stockage différents.

Si vous utilisez des appareils gourmands en eau, vous voudrez augmenter à la fois la quantité et la qualité de l’eau, tout en minimisant sa consommation. Voici comment y parvenir !

Installez un Dessalinisateur

Si vous disposez de temps, de patience et d’un budget suffisant, équiper votre bateau d’un dessalinisateur peut être une solution tentante. Ces systèmes transforment l’eau de mer en eau potable. Cependant, ils consomment de l’énergie et peuvent être difficiles à installer et à entretenir (ils nécessitent l’utilisation d’un conservateur biocide lorsqu’ils ne sont pas utilisés, surtout dans les climats chauds). Les systèmes les plus courants sont ceux à courant continu de petite à moyenne taille fonctionnant directement sur batterie, les dispositifs à courant alternatif utilisant l’électricité au port (attention : le traitement de l’eau des ports peut endommager les systèmes hydriques), et ceux fonctionnant avec la puissance du moteur.

Pour les écologistes, les dispositifs manuels peuvent produire environ cinq litres par heure, mais cela peut être épuisant.

Récoltez l’Eau de Pluie : Collecteurs sur Bâches, Panneaux et Ponts

L’eau douce tombe littéralement du ciel. Comme la pluie est assez prévisible, il est facile d’installer des systèmes de collecte, qui sont aussi les sources d’eau les plus rentables et durables. Une autre option consiste à fixer des tubes aux points bas de la bâche ou du bimini.

Les panneaux solaires peuvent également servir de collecteurs d’eau. Certains utilisent même des ponts avec un bon drainage, surtout ceux avec des balustrades, pour filtrer l’eau de pluie tombant directement sur le bateau. Évidemment, toutes ces options nécessitent de la pluie et fonctionnent mieux dans les ports.

Réservoirs d’Eau

Quelle que soit son origine, l’eau doit être stockée dans des réservoirs, distincts de ceux pour le carburant, les eaux grises ou les déchets. Ces réservoirs existent en différentes formes, tailles et matériaux, chacun ayant ses avantages et inconvénients : acier inoxydable, aluminium, polyéthylène ou toile flexible. En général, plus vous avez de réservoirs, mieux c’est. Pour les longs voyages, évitez qu’un réservoir contaminé ne compromette toute votre réserve d’eau. Vérifiez le nombre de réservoirs de votre bateau avant de l’acheter et envisagez d’en installer d’autres pour des voyages plus longs ou pour des appareils gourmands en eau.

Vous aurez aussi besoin de pompes (et n’oubliez pas que l’emplacement des réservoirs est crucial) : les réservoirs jumelés ou centrés évitent les problèmes d’équilibre.

Nettoyage et Entretien du Réservoir

Pour éviter que l’eau ait mauvais goût ou soit contaminée, un nettoyage et un entretien réguliers sont nécessaires, en fonction du type de réservoir et de son emplacement. Les réservoirs métalliques peuvent rouiller et, dans les climats chauds, accumuler des algues, moisissures et bactéries. Dans les climats froids, des systèmes de tuyauterie avec antigel sont nécessaires en hiver. En cas de contamination sévère, les solutions de javel chlorée sont très efficaces, le jus de citron et de lime peut aussi être utile pour améliorer la qualité de l’eau.

Il est recommandé d’installer des systèmes de drainage, de remplacer les filtres et les grilles régulièrement, et de purger et vidanger le système.

Économiser l’Eau

Même sans être un fervent défenseur de la navigation durable, il est judicieux d’éviter une consommation excessive d’eau. Certains appareils comme les lave-linge et lave-vaisselle sont très gourmands et sont donc considérés comme des luxes.

La plupart d’entre nous se contentent de se laver les mains ou de garder la vaisselle pour la laver plus tard à terre. Pour la douche, évitez de vider les réservoirs en vous douchant à terre ou utilisez une douche extérieure sur le pont pour vous débarrasser du sel après une baignade en mer (le savon marin est recommandé pour se laver à l’eau salée et réduire l’impact environnemental).

Lors de la plupart des voyages, l’eau en bouteille suffit pour boire et cuisiner, tandis que l’eau de mer peut être utilisée pour rincer les produits frais, laver la vaisselle et même cuisiner si elle est suffisamment propre.

Construire le système hydrique idéal peut être un projet ambitieux. Mettez-vous dès maintenant au travail et trouvez un bateau avec l’équipement adapté à vos besoins.

Ceci pourrait aussi vous intéresser :