Particuliers et Professionnels du Nautisme :
COMPAREZ et COMMANDEZ votre Antifouling

Quel antifouling choisir ?

Quel produit pour nettoyer la coque d’un bateau ?

Entretenir coque bateau

Comment nettoyer la coque d’un bateau ?

Nettoyer une coque de bateau est une tâche importante, mais souvent négligée. Avec le temps, les bateaux s’encrassent, il est donc important de nettoyer régulièrement leurs trous pour éliminer toute accumulation de tartre, de rouille, d’algues ou de sel. Dans cet article, retrouvez les conseils d’experts pour savoir comment nettoyer et entretenir une tête de bateau.

De l’intérêt de nettoyer la coque d’un bateau

La peau est la partie du bateau la plus exposée aux différents éléments. Au fil du temps, il peut se couvrir de saleté, se boucher et s’ennuyer. Le gelcoat qui recouvre la peau, appelé gelcoat, peut également jaunir sous l’influence de la lumière ultraviolette.

Même si cela n’empêche pas de naviguer, mieux vaut naviguer en gardant sa beauté originelle. Pour ce faire, il est important de toujours nettoyer son bateau avec les bons produits, mais surtout de la meilleure manière.

Apprendre comment nettoyer la coque d’un bateau

Pour assurer une longue durée de vie à votre bateau, il est recommandé de laver sa surface plusieurs fois par an en fonction de sa fréquence d’utilisation en milieu aquatique. Il est recommandé de laver la coque après chaque sortie et de procéder à un léger polissage chaque année.

Nettoyer la coque d’un bateau avec un produit adapté

Même si le panneau peut paraître intéressant, il est important de garder à l’esprit que le bateau est conçu pour éviter bien des dégâts. Un nettoyant pour bateau à l’eau claire suffit donc pour un nettoyage en profondeur. Retrouvez ci-dessous quelques conseils de nos experts pour bien nettoyer la coque de votre bateau sans l’abîmer :

Procurez-vous un seau d’eau fraîche et utilisez un petit bateau pour laver tout l’espace. Assurez-vous d’éliminer toutes les taches de sel, moisissures ou algues restantes. Procurez-vous un nettoyant spécifique pour conteneurs de bateau et versez la quantité indiquée sur l’étiquette dans un seau d’eau.
Assurez-vous d’utiliser une grande éponge douce pour essuyer l’écrou jusqu’à l’eau. Trempez-le au préalable dans une solution nettoyante et rincez-le abondamment avant de commencer.
Faites attention à ne pas endommager la peinture et soyez propre de haut en bas et de la proue à la poupe. Une fois sec, rincez délicatement le sac avec un tuyau d’arrosage.
Enfin, passez une deuxième éponge imbibée d’eau claire sur le sac pour éliminer les éventuelles traces qui pourraient apparaître. Enfin, évitez de laver vos chaussures bateau au soleil, car l’eau et les détergents peuvent rapidement sécher. Si cela n’est pas possible, passez à une zone plus petite. Si vous possédez un bateau, nous vous invitons également à découvrir comment nettoyer le carburant.

Nettoyage coque bateau

Nettoyer la coque d’un bateau jaunie

Après quelques années, même un bateau brillant peut jaunir. Le gelcoat qui recouvre la peau peut se colorer sous l’influence des rayons ultraviolets ou devenir mat sous l’influence de l’oxydation. Pour redonner de l’éclat à votre taille et obtenir les meilleurs résultats, il est important de bien préparer au préalable la surface à traiter. Pour éliminer toutes les saletés et traces de graisse, nous vous invitons à suivre les étapes décrites dans le paragraphe ci-dessus « nettoyer le lit du bateau avec les produits adaptés ». Une fois le bateau propre, le jaunissement peut être éliminé à l’aide d’acide oxalique (sel d’oseille) dissous dans un seau d’eau propre. Equipez-vous de lunettes, de gants et de vêtements de protection et transférez le tissu imbibé de solution sur les zones jaunes. Rincez ensuite rapidement à l’aide d’un faible jet d’eau.

Comment entretenir parfaitement la coque de son bateau ?

Première étape : le nettoyage !

Tout d’abord, en le nettoyant avec Universal Professional Cleaner 09, un nettoyant alcalin à base de produits végétaux, qui permet d’éliminer le sel, la graisse, les dépôts de fumée et le sable. Nettoyant Professionnel 09 conçu pour le gelcoat mais aussi l’inox, le verre, le plexiglas, le vinyle, etc. Dilué à 0,4% pour un entretien régulier, jusqu’à 10% pour les travaux lourds, appliquez-le au pinceau. ça fait bien le travail. Universal Cleaner 09 Brosse à main douce Nautic Clean hand

Notez que vous aurez parfois affaire à ce que l’on appelle la marque noire (usure des pneus, pollution de l’eau, résidus d’huile, etc.) et la marque jaune à la surface de l’eau. Si notre peau bleue ne présente pas ces imperfections, nous en avons trouvé une suffisamment blanche pour essayer deux autres produits de la marque.

Deuxième étape : éliminer les traces noires et jaunes

D’abord pour la marque noire, Defense et Fender Cleaner 03. Ne nous prenez pas pour des fous, c’est juste que ce nettoyant, s’il est efficace sur ces supports, l’est aussi sur la coque. On le vaporise sur place, et après avoir passé un moment à se frotter les mains pour le réchauffer, on utilise une éponge moins magique pour l’essuyer. Résultat : les marques noires disparaissent. Un véritable éclat, et c’est tout…

Jaune maintenant. Nous utilisons Shell et Rust Drop De-Yellowing 02. Difficile de faire simple : vaporiser sur la tache, il n’y a plus qu’à parler de la façon dont le monde va… puis rincer abondamment au jet d’eau. De plus, les taches ont disparu. Encore un petit avant/après pour profiter du spectacle !

Attention si votre bateau est sur une remorque galvanisée : pensez à le protéger en l’aspergeant de jets d’eau. Le produit ne le réduira pas en poussière, mais il peut le marquer.

Troisième étape : ça doit briller !

Eh bien, revenons à notre sac bleu, désormais propre et presque sec. Nous avons défini des domaines d’activité pour démontrer clairement l’impact des futurs traitements. avant le pur polonais nautique

Nous avons commencé par appliquer Polish Pro-Cut 13 sur la polisseuse (avec un grand tampon en mousse), conçue pour les surfaces froides, ternes et poudreuses présentant des rayures mineures. Ensuite, un nouveau passage avec Polish Pro-Medium 12 pour une belle finition brillante. On n’a rien à faire, quand on voit les résultats, on est toujours surpris. On peut finir avec du Polish Pro-Ultra Fine 11 pour une brillance uniforme et un dépôt de protection PTFE dont il dispose… il fait si froid qu’on ne voit même pas nos orteils !

Nous avons une autre idée en tête, car nous sommes nerveux et impatients (je n’exagère pas) de découvrir les nouveaux résultats CERANIUM et d’appliquer la première mondiale du film protecteur CERANIUM CNX 1000, un nouveau traitement céramique dans l’eau, qui apporte des propriétés hydrophobes. , anti-corrosion, anti-UV, anti-rayures et anti-abrasion, ainsi que haute luminosité en gelcoat ou peinture. Mais pas seulement, également en plastique, verre, bois, acier inoxydable…

Après une période d’excitation et de bonheur suite à la découverte de 3 produits récemment, nous avons pulvérisé du Ceranium CNX 1000 dans notre zone de travail bien délimitée. Avec la microfibre originale, rien de plus simple que de l’étaler uniformément sur toute la surface. Puis, immédiatement, avec la deuxième microfibre, vous devez retirer le produit.
Attention, vous devez veiller d’une part à poser la céramique uniquement là où vous souhaitez traiter, et d’autre part à retirer les produits inutiles. Ceci pour éviter les marbrures difficiles à éliminer sur la surface qui n’est pas traitée : ben oui, le produit est efficace, donc il a un défaut sur sa qualité !

Tout cela est facile, en quelques minutes, pour des résultats étonnants. La surface est lisse, glissante et brillante. Le test du bateau est clair : l’eau est évacuée de la zone traitée en tombant sur le côté ! Nous comprenons parfaitement les bénéfices de ce traitement, car les saletés tenaces qui adhèrent au corps sont éliminées efficacement. Pierre-Alexandre, dans son anglais parfait, le qualifiait de « facile à nettoyer à nouveau ».

Revenons à notre test. Afin de protéger notre corps des intempéries, nous ne nous limitons pas à un seul accessoire. Vous pouvez faire deux voire trois façons de prolonger la durée de vie du traitement d’un an.

Comment entretenir ce traitement ?

C’est là qu’interviennent les deux autres produits de cette gamme.

Tout d’abord, le Shampooing CERANIUM CNX 20, destiné au nettoyage des surfaces à base de CERANIUM CNX 1000. En effet, il est recommandé d’utiliser ce shampoing qui est rempli de céramiques moléculaires pour ne pas abîmer le traitement.
Ensuite, CERANIUM CNX 50 Wax, a pour objectif de conserver sa surface sur CNX 1000. Il est rempli de particules de céramique, avec une très faible concentration, ce qui le rend léger et résistant avec un toucher doux et une finition spéciale.

Les 8 meilleurs produits bio pour effectuer un bon nettoyage de la coque et du pont

Pour faire face aux grosses surfaces et à l’altitude, il vaut mieux, en général, utilisez une approche ciblée. Ils sont chers à l’achat, mais aussi à l’usage. Attention à bien respecter le taux de dilution et le temps d’attente avant lavage, car ils peuvent différer d’un produit à l’autre. Une autre précaution utile est d’éviter de travailler en plein soleil, car la chaleur provoque une évaporation rapide de la solution nettoyante, qui perd de son efficacité et laisse des traces sur la surface.

  1. L’incontournable savon noir
  2. Pour un nettoyage facile : Green Plaisance Navy Deck
  3. Un produit économique et efficace : Ecoworks Ecoyacht Wash
  4. Le Clinazur 205B labélisé Ecocert
  5. Le produit nettoyant à base d’enzymes : Mattchem Enzy Wash
  6. Le plus pratique et concentré : Original Boat Bio’clean
  7. Mattchem M. 4605, la formule conventionnelle
  8. Faites le choix d’une marque engagée avec le Green Plaisance Navy Shamp

Comment nettoyer une coque de bateau rouillée ou entartrée ?

Avec le temps, votre vaisseau s’encrasse et les pièces ne brillent plus. Qu’il parte ou reste au port, il s’encrasse à cause de divers dépôts, ce qui laisse une trace désagréable de tartre, de rouille, d’algues, et c’est même du sel. Une solution est obtenue pour rendre l’os sain, sans aucun effort et sans changer le gelcoat. Il faut y penser, et le garder propre en permanence, pour garantir l’intégrité et la longévité de votre bateau. Comment bien nettoyer un bateau ? Voici nos conseils, astuces et astuces.

Produit pour nettoyer la coque d'un bateau

Nettoyer une coque de bateau selon son matériau

La première chose à faire pour nettoyer votre bateau est de savoir à quoi il sert. Aluminium, polyester, bois ? Dans quel but, tu te dis que la rouille de la rouille, le tartre, le sel et le violet, c’est toujours la même chose, rien. C’est vrai, mais ce qui l’est moins, c’est qu’il est possible de nettoyer de la même manière les trous constitués de matériaux différents. Le nettoyage d’un bateau en polyester n’utilise donc pas les mêmes dosages et méthodes que le nettoyage des bateaux en aluminium, voire en bambou (en augmentation moindre, réservé aux collectionneurs).

Parce que ces objets doivent être protégés de différentes manières, ils ne doivent pas être exposés à des produits susceptibles de modifier leur qualité et leurs performances. L’aluminium, qui résiste à la corrosion, est sensible à l’oxydation, notamment dans l’eau. Le polyester, qui est résistant, peut être responsable d’osmose ou de bulles d’osmose (des produits préventifs existent, mais lorsque vous nettoyerez votre étui, vous devrez les réappliquer). Elle est utile pour savoir comment nettoyer le navire, la question du matériau est également importante pour connaître la solution de protection à utiliser pour éviter la récidive, en retardant au maximum l’apparition de la rouille et du tartre (antifouling et anodes sacrificielles). ) . pour les coques en aluminium, matériaux isolants pour les polymères pour les coques en polyester).

Enlever efficacement le tartre et la rouille de la coque d’un bateau

De nombreuses questions se posent chaque année si vous souhaitez conserver votre bateau en bon état. Comment rendre les os du bateau blancs ? Que peut-on utiliser pour nettoyer la cavité du bateau ? Existe-t-il des astuces pour nettoyer les trous des bateaux ? Notre réponse est simple : le meilleur conseil est de faire le travail une fois par an, lorsque votre saison de croisière ou de plage est terminée. Il s’agit d’une activité de jeu, qui consiste à garder son bateau au sec, en sortant le sac de l’eau. Vous pourrez nettoyer correctement l’espace en appliquant des produits nettoyants adaptés à chaque besoin. Nos nettoyants, finisseurs et finisseurs de bateaux sont idéaux pour les professionnels de la marine, les marins et les amateurs de bateaux. Par exemple IDS ALU PROPRE, IDS CARNETPL, qui s’applique à l’éponge ou au pulvérisateur. Le processus est toujours :

Sécher le produit en fonction du degré de saleté (5 à 50%)
Appliquer le produit avec une éponge ou un pulvérisateur
Laisser agir environ 15 minutes pour éliminer le jaune, quelques minutes pour laver les cheveux ou nettoyer chaque semaine.
Rincer à l’eau claire

Un produit nettoyant pour coque de bateau est suffisant

Les chansons peuvent paraître intéressantes, ce travail est invincible, mais ne le laissez pas faire. Gardez à l’esprit que vos os sont le résultat d’un travail important, et que ses propriétés et revêtements sont conçus pour résister à la force et à la puissance de l’eau salée, de l’eau sale, de la graisse et des hydrocarbures. , solides complexes et divers en suspension dans l’eau. Vous vous laverez sans vous changer, c’est la logique principale qu’il faut toujours garder à l’esprit ! Ici, pour commencer, nos 10 règles :

  • Ne sois pas un pot.
  • Ne grattez pas. N’utilisez pas d’outils tranchants.
  • N’utilisez pas de brosses métalliques. N’utilisez pas de nettoyant.
  • Restreindre la pression de l’air supérieure à 100 bars sauf pour les coques en aluminium (matériau non dangereux et résistant)
  • N’achetez pas des tonnes de produits. Ne pas utiliser de produits de nettoyage, surtout pas d’acide chlorhydrique
  • Découvrez les différentes choses dans la saleté qui seront enlevées.

Avec de tels obstacles, comment nettoyer le bateau ? C’est simple, il suffit d’utiliser le bon produit L’Alunet 50 Gel, qui s’attaquera uniquement aux éléments indésirables. C’est le principe utilisé en médecine : éliminer les parasites, les pathologies, sans tuer ni dégrader l’hôte.

Comment nettoyer une coque de bateau avant d’effectuer des réparations ?

La période de libération commence, la question de la réparation du navire ne se pose pas. Mais il faut bien y réfléchir et planifier les réparations à effectuer. Les voyages peuvent causer des dommages et l’âge de votre bateau peut nécessiter une réparation complète du bateau. Alors, avant réparation, comment nettoyer un bateau en polyester ? Pourquoi nettoyer un lit de bateau en plastique ou un bateau à coque propre ? Quel est le rapport avec le nettoyage de la rouille et du tartre ? En tant que propriétaire et utilisateur régulier, vous seul avez un bon œil sur l’état de votre sac. Il faut le voir, identifier les défauts, les points faibles, les lister pour les retrouver rapidement et les traiter lors de la présentation. Mais pour bien réparer, il faut bien voir : c’est la principale chose qui nettoie le lit. Dans l’eau, vous pouvez d’abord retirer les coquillages, algues et autres choses collées au panier en les lavant au jet d’eau (attention à la haute pression, à éviter). Puis, après le lavage, appliquez un produit nettoyant efficace. Supprimer les traces de rouille, de tartre, de coquillages, d’hydrocarbures permet de passer au niveau de l’inspection du tissu avant de le traiter.

Comment peut-on déjaunir la coque d’un bateau ?

Après quelques années d’utilisation, les bateaux sales jaunissent. C’est inévitable, seules les coques en polyester sont concernées par ce phénomène jaunâtre, provoqué par le calcaire. Il existe de nombreuses astuces échangées sur les forums pour déjaunir un bateau. Les produits utilisés sont différents : acide oxalique dilué, acide chlorhydrique, cif, vinaigre blanc, pâte à polir auto, nettoyant vitres, pierre blanche. Bien que toutes ces solutions puissent être utilisées, certaines polluent, et d’autres ont des effets néfastes sur l’organisme. Ils ont tous un point commun : la rapidité du produit pour éliminer le violet. Il existe quelque chose de plus simple et de plus efficace. Professionnels individuels, ils souhaitent obtenir des résultats incroyables, mais ils utilisent tous un agent déjaunissant professionnel, ce qui leur donne également une garantie. ALUPROPE NG est une colle pour surfaces, aluminium, polyester, à base d’acide fluorhydrique. C’est un déchet puissant, il enlève le jaunissement et répare les pièces de votre bateau en lui donnant un aspect jaune. Il s’applique dilué (généralement entre 20 et 25 %, et d’autres si nécessaire), à ​​l’aide d’une éponge, d’un pulvérisateur, à faire seul, et à laver à l’eau fraîche et claire. Lorsque la recherche continue, répétez l’opération avec la même lame au lieu d’augmenter la dose.

Maintenance préventive de la coque d’un bateau

Comme vous pouvez le constater, utiliser un agent déjaunissant pour coque de bateau, un agent anticorrosion ou un antirouille ne se limite pas au nettoyage. Il s’agit d’une étape dans le processus de planification de votre bateau. Lui donner un nouveau look n’a pas pour effet de protéger correctement l’organisme des futures agressions de la nature. Cela peut même aggraver la situation si des produits agressifs sont utilisés (comme le nettoyage des bateaux à l’acide). Tout d’abord, comme nous l’avons expliqué, il faut se demander quel produit de nettoyage pour bateau utiliser ? Pour préparer la suite, la réparation elle-même, et l’application de produits de protection (revêtement antifouling, anti-dégradant).

Nos conseils pour l’entretien du Gelcoat de votre bateau

Votre bateau est souvent exposé aux éléments qui endommagent le gelcoat appliqué sur la fibre de verre ou la fibre de carbone. L’eau salée, le carburant ou la lumière du soleil sont les ennemis du gelcoat. Il faut donc toujours l’entretenir pour que l’espace soit bien entretenu. Découvrez nos trucs et astuces pour conserver le gelcoat sur votre bateau ou bateau.

Il existe de nombreux types de gelcoat visibles sur le bateau. Le cuir avec gelcoat encore brillant ne vous laisse pas dans le design. Au contraire, protégez-le en le soutenant régulièrement. Au fil des années, la mode émerge, les premiers signes d’usure visibles sont des taches et des changements de couleur ou un jaunissement de la peau blanche, notamment sur le mouillé. Et parfois, le gelcoat de votre bateau tombe sur toute la surface (généralement bleu, coloré). On dit qu’il est « oxydé », le gelcoat devient de la nourriture et quand on passe la main sur la peau, un peu de sable blanc reste sur la main.

Astuce pour entretenir un Gelcoat encore brillant

Un gelcoat encore brillant a encore besoin de soins pour rester frais et brillant le plus longtemps possible. Essayez de faire ce nettoyage plusieurs fois par an si vous le pouvez. Pas de complications, un simple nettoyage au savon de Marseille ou aux produits à base de savon noir suffit. Cela permet d’abaisser et de nettoyer le tissu pour lui redonner sa vitalité. 1 – Mouillez le chiffon
2- Nettoyer la coque avec du savon et une brosse douce
3- Laver la coque

Conseils : nettoyer de haut en bas et de l’arc vers l’arrière, éviter de sécher au soleil car l’eau sèchera rapidement et prolongera la durée du nettoyage.

Il est souvent difficile de nettoyer là où le savon ne suffit pas. Pour ces zones, choisissez un nettoyant plus puissant pour éliminer la tache. Utilisez par exemple un produit comme un nettoyant multi-usages pour bateaux ou Nautic Clean n°9.

Entretien d’un Gelcoat qui jaunit ou tâché

Parfois, le gelcoat est usé, jaune ou violet mais pas assez pour rendre la peau pleine. Vous pouvez donc le nettoyer pour retrouver son éclat. Faites sécher ce travail.

1- Nettoyage

Dans un premier temps, la carrosserie sera nettoyée avec du savon et des produits forts pour les zones dures comme celles évoquées au paragraphe précédent. Ils permettent d’enlever une partie de la rouille. Ensuite, vous pourrez le nettoyer et assainir l’espace pour lui redonner sa luminosité. 2- nettoyage
Pour ce travail de réparation, vous aurez besoin de :

  • Polish
  • Tabouret
  • Polisseuse ou utilisez un disque en peau de mouton ou un chiffon doux en microfibre
  • rallonge électrique
  • Spatule et chiffon
  • Rangement vêtements et lunettes

Le cirage est une pâte qui servira à polir le cuir avec une polisseuse. Il y a deux façons de le mettre, si vous le posez sur le lit et sur la petite partie de l’os, vous courez et courez sur la surface, ce qui fait que vous devez investir le même montant dans chaque zone, ou vous le pouvez. mettez une petite quantité de cirage au milieu (pas sur le côté) de l’agneau de la polisseuse à l’aide d’une spatule, puis mettez l’outil dans le sac et démarrez-le. Maintenir la machine à plat et soulever de haut en bas et de gauche à droite en exerçant une pression (faible). Lorsque la zone commence à briller, réduisez la pression pour que la peau du mouton change rapidement et ainsi se débarrasser des produits inutiles. Si vous n’avez pas accès à une polisseuse, vous pouvez utiliser un chiffon doux ou en microfibre pour effectuer ce travail mais cela prend beaucoup de temps.

Essayez de faire ce travail à l’ombre car sous le soleil, le masque est chaud et la pâte brillante va sécher et elle sera difficile à enlever car si vous insistez sur le polisseur vous risquez d’abîmer le gelcoat. Vous pouvez utiliser de l’eau courante pour humidifier la zone que vous traitez avant d’utiliser la polisseuse pour faciliter la tâche.

3 – nettoyage

La coque de votre bateau sera exposée aux rayons du soleil qui peuvent endommager le gelcoat appliqué pour protéger le bateau en fibre de verre. Vous pouvez donc appliquer une couche de protection UV avec la crème appropriée à l’aide d’un polissoir ou d’une main et d’un chiffon. Appliquez ce masque sur la zone, laissez-le sécher pendant 1 minute et effectuez des mouvements circulaires. Une fois la polisseuse utilisée, utilisez une microfibre pour essuyer les traces de produit restantes sur le sac. Cette finition est importante pour ne pas perdre tous les efforts que vous avez fournis ci-dessus. Il est recommandé d’effectuer ces services annuellement car ces produits assurent une protection et non une réparation. L’effet protecteur s’aggrave avec le temps, les travaux doivent donc être répétés chaque année pour une protection plus efficace.

Gelcoat oxydé ou terni par le temps : comment l’entretenir ?

Le vieillissement du gelcoat dans le temps est inévitable même s’il est retardé par le polissage et le polissage. Alors vient le jour où il faut réparer le gelcoat de son bateau. Vous pouvez faire ce travail vous-même en vous renseignant soigneusement à l’avance comment le faire, en discutant avec des personnes qui l’ont fait et en lisant de nombreux articles sur le sujet. Ce travail doit être effectué à sec.

1- Couleur liquide

Cette étape est souvent source de soucis lorsqu’on ne l’a pas faite, mais elle n’est pas si compliquée. Cette étape vous permettra de retrouver l’éclat que vous ne pourrez pas retrouver avec un simple savon lorsque l’os est endommagé. Nettoyez avant toute chose le tissu comme indiqué dans la section « Maintenir le gelcoat encore brillant » en début d’article. Attendez que les ongles soient secs avant de les dorer. Le sable humide empêche trop de poussière de s’envoler. Ceci est important si vous souhaitez projeter du sable, par exemple, une barrière qui nuit aux personnes. Utilisez la ponceuse à basse vitesse.

  • Travaillez par zones pour plus d’efficacité
  • Apporter de l’eau courante sur la zone de travail
  • Poncez d’abord avec un disque de ponçage humide de grain 800.
  • Utilisez ensuite du papier grain 1200
  • Complétez avec du grain 2000

L’utilisation d’un papier plus résistant permettra d’obtenir un filtre meilleur et plus propre. Ne pas trop s’arrêter sur la zone pour ne pas trop enlever de gelcoat.

2- nettoyage

3 – nettoyage

Ces deux étapes sont expliquées un peu plus haut dans la rubrique « Préparation du gelcoat taché ou jaune ». Le processus sera le même. La seule chose qui change, c’est qu’on se rase les jambes avant de les brosser. bateau dans l’eau.

Ces étapes pour conserver le gelcoat dans votre bateau sont importantes et pas compliquées à réaliser mais prennent du temps.

Demandez des idées et découvrez comment accomplir ces tâches de la meilleure façon possible. Votre bateau retrouvera son éclat et vous serez heureux de le voir briller sur l’eau.

Ceci pourrait aussi vous intéresser :